lundi 6 octobre 2014

La douleur de se savoir Homme


https://www.youtube.com/watch?v=79HwVZkoMbw
La douleur de se savoir Homme



Cela semble avoir le pas
D'une marche en avant
Du progrès

La Terre que nous avons contemplée
Pour la première fois depuis le ciel
D'une machine
Nous porte
Comme des enfants
Nous avons besoin d'elle
Pour grandir, aimer, rêver

Drôles d'enfants du ciel et de la Terre
Nous tuons nos frères
pour nous en nourrir

Et bien souvent nous la salissons
Cette Mère nourricière
Souillons son eau
Souillons ses champs
Avec le prolongement de nos mains
Nos machines Pour aller vite Pour aller loin

Elles dévorent son sein
Et la submergent
En la dévorant on s'asphyxie

Cela ressemble à une marche en avant
Un progrès

Toutes les mères aiment leur petit
Mais il n'y a pas de lait pour tous
Les uns enfants devenus grands
Dirigeront les autres
Par la peur, par l'effroi,
Tout moyen
Par la mort

L'insulte à l'intelligence
Œuvre chaque jour

La pluie noire des bombes
Tombe
Sur les orphelins

L'Homme
On le voit tomber
Chute
Le long des tours qu'il a érigées

Puis il reconstruit courageux
Ce que ses frères ont détruit

Les blessés n'ont pas d'âge
Pas de nationalité

Ils  implorent du regard
Les bien-portants
Et les supplient d'être libres
Tel ce petit singe qui lève les yeux
Interroge des étoiles qu'il voit scintiller....
et n'y comprend rien

Mademoiselle Rebecca

Voilà, tu a vécu ton enfance dans un milieu de théâtre et de connaissance, entouré de parents médecin et psychanalyste. On a tous deux en ...